Ces plantes qui nous veulent du bien #1 – Le curcuma

Hello tout le monde, Aujourd’hui je vous viens pour vous parler d’une plante miraculeuse et que j’affectionne tout particulièrement (bien évidemment, si non je ne vous en parlerais pas 😉) le Curcuma et de ces biens faits.

Cet article viens dans la lignée des articles (que j’ai finalement décidée de nommer 😊 ) “Ces plantes qui nous veulent du bien” et dont vous pouvez retrouver plus ou moins le prototype qui est : Le secret du regard envoutant des femmes orientales.

Si vous ne deviez utiliser qu’une seule épice pour le reste de votre vie, faites-en sorte que ce soit le curcuma. Son apparence dorée et orangé semble intimidante, mais c’est une substance douce et délicate qui renferme un trésor de bien faits. Personnellement je l’utilise tout le temps dans mes préparations culinaires (même dans la sauce de mes lasagnes, pour vous dire !). Elle trône en maître sur mon étagère à épice près du gingembre (qui par ailleurs s’associent merveilleusement bien pour leurs vertus revitalisantes et thérapeutiques) et du safran (oui j’aime la cuisine colorée, gouteuse, qui sent bon le soleil et nous invite au voyage… :p ).
Bref, trêve de poésie, le curcuma est L’EPICE que vous devez avoir dans vos placards en toute circonstance, et je m’empresse de vous expliquer pourquoi.

 

Le curcuma, kesako ?

Le curcuma, qui est à la base une plante herbacée rhizomateuse (selon notre ami Wikipédia) et réduit en poudre, est originaire d’Inde et du Sri Lanka et a été utilisée dans la médecine ayurvédique et la médecine traditionnelle chinoise depuis plus de 4000 ans.

Le curcuma contient la « curcumine », qui est responsable de sa couleur jaune vif. Ce petit complexe magique ne représente que cinq pour cent de curcuma, mais peut être responsable de tous ses avantages. Des études ont révélées que la curcumine est une molécule très puissante aux vertus purificatrices et régénérantes. Le curcuma contient aussi une quantité incroyable d’antioxydants et dispose également de propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antifongiques. Certains disent même que cela fonctionne mieux que la plupart des médicaments en vente libre (mais personnellement je n’ai pas testé et je vous déconseille fortement de substituer quelque traitement que ce soit par le curcuma et surtout sans l’accord de votre médecin).

D’autant plus que la molécule de « curcumine » serait facilement éliminée par notre organisme et donc pourrait s’avérer inefficace si elle est mal ingurgitée. Nos très chers amis Indiens ont trouvé une parade qui consiste à combiné du poivre (la molécule de pipérine) à la curcumine de manière à ce qu’elle soit absorbée de manière optimale par notre organisme (là encore le secret réside dans le dosage).

Attention, les personnes ayant un risque de calcul rénal doivent éviter de trop en consommer, car il augmente le niveau d’acide oxalique dans les urines.

 

Bien faits du Curcuma

Le curcuma est une épice (aliment) très riche en nutriments. Il est riche en :

  • Fibres
  • Vitamines : B1, B2, B3, B6, B9, C, E et K
  • Sels minéraux : manganèse, fer, potassium, calcium, magnésium, cuivre et zinc

Cependant ces qualités nutritionnelles sont certes intéressantes mais elles ne constituent pas l’intérêt majeur du curcuma. En effet, plusieurs études scientifiques menées sur cette plante montrent qu’il peut s’agir d’une solution prometteuse pour résoudre de nombreux problèmes de santé avec peu d’effets secondaires (le cas échéant).

Ces dernières années le curcuma est la cible des scientifiques du fait de ces importantes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, qui lui confèreraient de très puissantes vertus préventives anticancer (rien que ça !). Il a été démontré que les populations qui consommaient régulièrement du curcuma (notamment les populations d’Asie du Sud comparativement à celles d’Europe et d’Amérique du Nord) étaient moins sujettes aux cancers de l’estomac et des poumons (bien que la pollution dans les villes comme Bombay y était très élevée). Cela serait dû à la « curcumine », un puissant antioxydant dont l’action est reconnue pour détoxifier, drainer et cicatriser.

 

Propriétés médicinales du curcuma

Outre la prévention du cancer de l’estomac et des poumons, le curcuma participerait aussi à la prévention d’autre cancer communs tel que le cancer :

  • Du colon
  • Du foie
  • Du pancréas
  • De la prostate
  • De la peau
  • De l’œsophage
  • Du sein
  • Des ovaires

Cela s’expliquerait par la capacité de la molécule de « curcumine » à lutter contre le stress oxydatif et l’inflammation, deux éléments déclencheurs de tumeurs.

Selon Gary Laski, rédacteur du magazine Plante & Santé, « la curcumine ne fait pas que prévenir le cancer, elle permet aussi de lutter contre lui. En Chine, on l’emploie par exemple pour traiter les premières phases du cancer du col de l’utérus, ce qui fait l’objet de plusieurs études convergentes.
Elle aurait également un effet positif contre le cancer de la peau, notamment par un rétrécissement des lésions cancéreuses externes, mais aussi contre la polypose recto-colique familiale, les métastases hépatiques, et surtout le très répandu cancer colorectal ».

Le curcuma, en plus de son efficacité anti cancer, dispose d’autres vertus aussi exceptionnelles. Il :

  •  Aide à la digestion
  • Améliore le transit
  • Soigne les intoxications alimentaires et médicamenteuses
  •  Améliore la qualité de la flore intestinale
  • Combat le diabète et le cholestérol
  • Accélère la guérison des ulcères intestinaux
  • Protège le foie
  • Protège la vésicule biliaire
  • Est un excellant bruleur de graisses naturel
  • Détoxifie l’organisme et le sang
  • Combat la maladie d’Alzheimer
  • Combat les infections respiratoires
  • Diminue les douleurs articulaires et musculaires
  • Réduis-les inflammation du poumon
  • Attenu les dysfonctionnements urinaires
  • Stimule le système immunitaire

Pour en savoir plus sur l’utilisation et avec quel élément associer le curcuma je vous conseille fortement de faire un petit tour sur le site Mr Ginseng.

 

Le curcuma est aussi un atout pour notre peau

En plus de des multiples vertus citées ci-dessus, le curcuma est un trésor incommensurable pour notre peau. En effet, en plus de ces fortes propriétés antioxydantes, le curcuma dispose de vertus anti-inflammatoires, cicatrisantes et régénérantes pour le bonheur de notre peau.
Pour la peau le curcuma (entre autres) :

  • Purifie la lymphe
  • Détoxifie la peau
  • Combat l’eczéma et la peau sèche qui tiraille
  • Peut soigner les poussées d’acné (et même la gale)

 

Le lait d’or – le breuvage qui purifie de l’intérieur

L’une des meilleures façons d’intégrer le curcuma dans votre routine de santé et de beauté est de l’ingérer. Voici une petite recette qui réchauffe et qui donne bonne mine.

Mélangez une cuillère à café de curcuma et une cuillère à soupe de miel dans u bol de lait de noix de coco ou d’amande chauffé – Et voilà ! A boire sans modération (enfin un peu quand même 😉). Non seulement ce breuvage est délicieux, mais les études montrent qu’il aide à combattre l’inflammation de l’intérieur.

Et en plus (par ce qu’avec le curcuma il y a toujours un plus…), il aiderait aussi à mieux dormir – que demande le peuple !

 

En masque facial il accomplit des prouesses

Il existe une multitude de masques qui peuvent être fait à partir de curcuma. Le belle Huda, de hudabeauty.com si vous la connaissez (en même temps difficile de ne pas avoir, au moins une fois, entendu parlé d’elle. Une femme aussi sublime que talentueuse – un vrai model 😊) ne jure que par son masque fétiche au curcuma, au miel et au yogourt nature.

Mélanger dans un bol:

  • Une cuillère à café de yogourt nature
  • Une cuillère à café de miel
  • Une cuillère à café de curcuma
  • Une cuillère à café de jus de citron – optionnel (recommandé pour éclaircir le teint et pour les peaux grasses).

Appliquer pendant 15-20 minutes et rincer.

Faire un masque facial à l’aide de curcuma peut réduire la rougeur et l’inflammation, diminuer les imperfections et prévenir les rides. Le seul petit hic, c’est qu’il faut bien le nettoyer si vous ne voulez pas ressembler à Bob l’éponge en pyjamas tout droit sorti de Bikini Bottom 😉 (toujours de bonnes références comme vous pourrez le constater).

 

Le curcuma, efficace aussi contre les pellicules

Comme le curcuma présente des propriétés anti-inflammatoires et purificatives étonnantes, il n’est pas surprenant qu’il puisse aussi soulager un cuir chevelu irrité et en détresse. Du fait de ces vertus purificatrices, anti-inflammatoires et antibactériennes, le curcuma va venir purifier et apaiser le cuir chevelu. Il va aussi avoir un effet de stimulant de la circulation sanguine qui va venir limiter la formation de pellicules.

Pour ce faire un mélange de curcuma et d’huile de coco (et oui encore elle !) peut apaiser vos problèmes de cuir chevelu irrité. Mélangez 2 bonnes cuillères à soupe d’huile de coco (dosage approximatif en fonction de la masse capillaire) et une à deux cuillères à café de curcuma. Mélangez et appliquez généreusement la mixture sur la tête en insistant sur le cuir chevelu. Couvrez à l’aide d’un linge et laissez agir pendant 1 à 3 heures. Rincer à l’eau chaude et appliquez votre champoing et routine habituelle pour vos cheveux. A répéter une fois par semaine et aussi souvent que cela est nécessaire.

 

Il guérit les brûlures

Et oui, si vous avez subi une légère brûlure, le curcuma peut aussi sauver votre journée.
Des études ont démontrées que la curcumine, du fait de ces vertus anti-inflammatoire et régénérantes, a un fort pouvoir de guérison lorsque celle-ci est appliquée sur les plaies et les brulures. Pour ce faire, il vous suffit de constituer une pâte avec de la poudre de curcuma et d’aloe Vera (pure). Appliquer sur la brûlure, laisser reposer et rincer doucement. A renouveler si nécessaire.

 

Le curcuma comme traitement de pointe contre l’acné

Il existe des tonnes de témoignages sur le net indiquant que le curcuma peut aussi être utilisé comme remède naturel contre l’acné. Bien que certaines études insistent sur le fait qu’il n’aurait aucun effet sur le traitement de l’acné à long terme, il peut tout de même s’avérer être une alternative naturelle pour un traitement d’appoint. Ces vertus anti-inflammatoires, purificatrices et régénérantes vont pouvoir agir sur le bouton immédiatement.

Cela peut ou pas fonctionner, mais il ne coute rien d’essayer. Donc si un invité non désiré pointe le bout de son nez sur votre visage, vous pouvez essayer la méthode suivante et voir si cela fonctionne. Cela aurait fonctionné pour certain donc pourquoi pas pour vous 😉. Donc mélangez une pincée de poudre de curcuma avec un peu d’eau et appliquer comme traitement ponctuel sur la bête. Laissez agir toute la nuit, croisez les doigts et rincez au matin. Je serais curieuse de savoir si ça a marché, alors n’hésitez pas à me l’indique en commentaire 😊. Pour ma part je vais tester aux prochaines éruptions.

 

Alors dites-moi ce que vous vous pensez de cette épice (plante) ? L’avez-vous déjà utilisé dans vos préparations culinaires ? dans vos soins ? Pensez-vous l’utiliser plus ? Je serais heureuse d’avoir vos ressentis et connaitres vos experiances. Alors n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire 😉.

 

Sur ceux je vous souhaite une excellente semaine et vous dit à très vite.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Recevez gratuit​​​​ement le rapport "7 actions pour améliorer l'état de sa peau"