Les petites mains du caftan marocain

Hello tout le monde, aujourd’hui je vous viens pour vous partager une expérience que j’ai vécu ces deux derniers jours en rendant visite à une cousine qui est confectionneuse de caftan marocain et qui est en plain préparatif d’un mariage. A la base je suis allé lui donner un petit coup de main (mais mes talents n’ont pas été appréciés à leurs propre valeur Winking smile ) et finalement je me suis retrouvée à poser des questions pour vous concocter ce petit article.

Au Maroc, comme vous devez sans doute le savoir, un mariage dur au minimum 3 jours. Chaque journée est destinée à plusieurs rituels plus ou moins ancestraux, comme la nuit du Henné durant laquelle la mariée se retrouve entourée des jeunes filles de sa famille proche pour lui enduire les mains et les pieds de ce mélange destiné à lui apporter bonheur et prospérité. Mais je vous prépare un article qui vous présentera les différents rites d’un mariage traditionnel. Aujourd’hui je suis là pour vous parler chiffons.

Caftan-2_thumb6

 

Caftan-3_thumb11

Comme je vous le disais donc, un mariage marocain dur au minimum 3 jours, et pour chaque soirée la femme revête ces plus beaux bijoux et porte les caftans qu’elle à préparée juste pour l’occasion. Ces caftans, dignes des comptes des milles et une nuits, mêlent merveilleusement l’artisanat traditionnel et les dernières tendances des grand couturiers.

 

Un petit peu d’histoire

Le caftan est mondialement connu comme le symbole de l’élégance de la femme marocaine. Il c’est adapté en fonction des régions et des époques, résultat de la créativité des artisans et d’un patrimoine aujourd’hui revu par des couturiers marocains. Son apparition remonte à la dynastie mérinide et c’est adapté, au cours des siècles, aux différentes cultures présentes au Maroc. Aujourd’hui, il en existe quatre déclinaisons traditionnelles et rattaché aux régions : du Nord (le chamali), de Fès (le fassi), de Meknès (meknnassi) et de Rabat (rbati). Le caftan devient un terrain d’expression artistique indissociable de broderies en fil d’or de Fès, des broderies florales et multicolores de Tétouan ou encore de celles géométriques en fil de soie originaires de Rabat.

caftan-tradition_thumb4

Ttouanaise_thumb11

 

Les différentes étapes de la confection

Je disais donc Smile, j’ai passé deux journées à suivre la confection de caftans, la tenue de cérémonie par excellence au Maroc. La confection du caftant passe par plusieurs artisans spécialisés. Chacun dispose d’une fonction précise dans la confection en partant de la prise des mesures, a la coupe du tissus aux broderies et d’assemblage des différentes pièces a l’aide de fils d’or ou de sois entrelacés.

Caftan_thumb4

 

La toute première étape est le choix du tissu. Cette étape est primordiale car c’est elle qui va déterminer toutes les autres étapes. Les tissus sont variés et des souk entiers sont dédiés aux tissus de caftans.  Lorsque l’on pénètre dans ces entres colorés nous avons l’impression de voyager dans le temps pour atterrir à l’apogée de l’empire Ottoman. Les tissus variés, soie, velours, dentelle, tissus ornés de dorures, de fils de soie, de paillettes … offrent ravissement a notre regard d’occidentaux.

Une fois le choix du tissus fait, commence le choix des ornements. Cette étape délicate reviens au confectionneur qui ont l’habitude de travailler avec les différents artisans que j’aime appeler les petites mains du caftan. Chaque ornement (fils de soie, perles, dorures, boutons d’or…) est soigneusement choisi en fonction du tissus, des couleurs et du modèle dessiné.

 

fils-de-soie-2_thumb3

 

passementerie-marocaine-soie_thumb2

 

Enfin, touts les éléments en main, il ne reste plus qu’a assembler les différentes parties du tissus, préalablement coupé à la taille de la cliente. Une fois l’assemblage terminé, la seconde étape est la “décoration” du caftan. A ce stade, chaque artisan y appose sa griffe en laissant sa créativité s’exprimé. Il est très rare qu’une cliente vienne avec une idée très précise, en générale elle fait totale confiance à son confectionneur et sait que le résultat conviendra. Une fois le remplissage terminé, viens le temps des essayages et des retouches. En général tout cela s’effectue dans la joie et la bonne humeur car le caftan augure festivités et joie, rassemblement familial (famille très nombreuse par ici Smile ) et plaisirs.

 

Hornements-caftan_thumb2

caftan-perle_thumb2

Et voilà maintenant vous êtes incollable sur le caftan marocain Smile. J’espère que cet article quel que peut différent vous aura plu. En tout cas moi j’ai vécu une expérience extrêmement intéressante et très enrichissante au contactes des ces artisans qui ont su conserver leur traditions et leur culture dans un monde qui avance à 100 à l’heure. Si vous venez au Maroc et si vous en avez l’occasion, je vous recommande fortement de rencontrer les différents artisan, dans tous les corps de métiers et de faire un brun de causette avec eux. Vous rencontrerez des personnes passionnées et amoureuses de l’artisanat et de la culture de leur pays. Des personnes positives qui apprécient chaque instant et qui sont reconnaissant de ce qu’ils possèdent.

 

Su ceux je vous souhaite une excellente journée et vous dit à très vite.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Recevez gratuit​​​​ement le rapport "7 actions pour améliorer l'état de sa peau"